Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Djembé, un instrument culturel africain de plus de 700 ans

Le Djembé, un instrument culturel africain de plus de 700 ans

Autrefois utilisé par les villageois pour accompagner les travaux collectifs ou des évènements heureux tels que mariages, baptêmes ou circoncisions, le Djembé est devenu de nos jours un instrument de musique contemporain qui a fini par s’exporter aux quatre coins du monde.

Il n’est pas rare de voir des offres en ligne, « vente de Djembé africain », un instrument qui au fil des ans s’est imposé dans la catégorie des instruments de musique et qui est très apprécié des adeptes de sonorités originales. Si aujourd’hui cet instrument conquit le monde musical que ce soit en Afrique, en Europe ou encore en Amérique voir en Asie, il faut remonter le temps pour comprendre l’origine de cet instrument qui fait partie des legs de la culture africaine.

Selon les récits des griots africains, le Djembé serait apparu il y a environ 700 ans chez les peuples mandingues de la Guinée et du Mali qui avaient pour capitale Kangaba, sous le règne de Soundjata Keita. Le Djembé n’aurait pas toujours été un instrument de musique. Sa fabrication étant attribuée aux forgerons mandingues, il aurait d’abord servi à transporter des provisions durant les déplacements, d’où la forme creuse de son tronc recouvert de peau de gazelle. C’est dans le temps que l’outil s’est transformé en instrument de musique accompagnant d’abord les forgerons dans la fonte des métaux, puis les faits sociaux de la vie courante et des cérémonies initiatiques.

Plusieurs siècles plus tard, le Djembé fait la fierté de l’Afrique et est présent sur des nombreuses scènes musicales mondiales. Certains le placent au premier rang des instruments de percussions les plus sollicités. Au-delà de l’aspect musical, le Djembé revêt un caractère culturel important pour les peuples africains, il est le symbole d’une identité propre à l’Afrique noire et représente un attrait touristique. « Dans certains pays comme le Sénégal, c’est toujours un plaisir pour un touriste de repartir avec son Djembé. Certains ayant compris l’intérêt des visiteurs européens pour cet instrument, incluent dans leur circuit touristique des cours de Djembé », explique Ismael Cabral Kambel de la plateforme hôtelière jovago.com qui s’est lancé dans la promotion du tourisme africain.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :