Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La demande de tourisme international est restée robuste entre les mois de janvier et d’avril 2015 : les arrivées de touristes ont augmenté de 4 % à l’échelle mondiale, d’après le dernier numéro du Baromètre OMT du tourisme mondial. Les régions ont presque toutes bénéficié d’une croissance vigoureuse. La période allant du mois de mai au mois d’août demeure placée sous le signe de l’optimisme, car les touristes devraient être près de 500 millions à voyager à l’étranger au cours de ces quatre mois.

Les destinations à travers le monde ont reçu quelque 332 millions de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) entre janvier et avril 2015. C’est 14 millions de plus que l’an dernier pour la même période, ce qui correspond à une augmentation de 4 %.

Ce résultat fait suite à la croissance de 4,3 % enregistrée en 2014 et vient consolider la tendance à la hausse du tourisme international ces dernières années (+4,5 % d’augmentation des arrivées de touristes internationaux par an en moyenne depuis 2010).

Du point de vue des régions, ce sont les Amériques (+6 %) qui ont affiché la plus forte croissance, suivies de l’Europe, de l’Asie-Pacifique et du Moyen-Orient, qui ont toutes enregistré une augmentation des arrivées comprise entre 4 % et 5 %. Pour ce qui est des sous-régions, l’Océanie et l’Amérique du Sud arrivent en tête de la croissance (+8 % toutes les deux). Elles sont suivies par les Caraïbes et par l’Europe centrale et orientale (+7 % l’une comme l’autre), cette dernière connaissant un sursaut après la baisse enregistrée l’an dernier. En Afrique, la demande s’est tassée en 2014 après des années marquées par une croissance robuste, à cause principalement de la flambée d’Ébola, entre autres défis. Le peu de données actuellement disponibles pour la période allant de janvier à avril 2015 font entrevoir un repli de 6 %, les destinations africaines ayant du mal à se remettre des conséquences des idées fausses concernant le continent.

« Il est encourageant de constater que le secteur du tourisme consolide ses excellents résultats malgré les préoccupations sécuritaires et les troubles qui agitent bien des régions du monde » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, avant d’ajouter : « Cela souligne à quel point le tourisme est un secteur économique étonnamment résilient, contribuant de plus en plus au développement de nombreux pays partout dans le monde. C’est aussi un rappel, pour les autorités nationales, de l’intérêt que revêt le tourisme pour stimuler le développement socioéconomique et la création d’emplois ».

Des résultats solides dans de nombreuses destinations, avec un rebond en Europe centrale et orientale

Dans les Amériques (+6 %), les quatre sous-régions ont toutes continué à bénéficier d’une croissance vigoureuse de janvier à avril 2015, avec en tête l’Amérique du Sud (+8 %) et les Caraïbes (+7 %). La forte demande émettrice en provenance des États-Unis d’Amérique a dopé ces résultats, sachant que 20 millions de touristes de ce pays ont voyagé à l’étranger jusqu’en avril ; c’est 7 % de plus que l’an dernier pour la même période.

L’Asie-Pacifique (+4 %) a consolidé sa croissance de ces dernières années. L’Océanie (+8 %) et l’Asie du Nord-Est (+5 %) ont fait les meilleurs scores. L’Asie du Sud-Est (+3 %) a enregistré une croissance modérée au cours de ces quatre mois, le rebond en Thaïlande (+25 %) étant contrebalancé par le recul observable dans d’autres destinations.

En Europe, région la plus visitée au monde, la croissance n’a pas perdu de sa vigueur. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 5 % jusqu’en avril. En Europe centrale et orientale, les arrivées ont augmenté de 7 %, repartant à la hausse après les résultats médiocres de 2014 à cause du conflit en Ukraine et du ralentissement de l’économie russe. L’Europe méridionale méditerranéenne (+5 %) a conservé une croissance forte, bien que cette période corresponde à la basse saison dans de nombreuses destinations. L’Europe de l’Ouest et l’Europe du Nord ont connu toutes les deux une croissance robuste de 4 % des arrivées, en partie grâce aux bons résultats des destinations traditionnelles de sports d’hiver.

Les arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient auraient, d’après les estimations, augmenté de 4 % jusqu’en avril. Cela signifie que le redressement de la région, amorcé en 2014 après trois années consécutives de baisse, se poursuit. En revanche, en Afrique, le nombre de touristes internationaux aurait diminué, d’après les estimations, de 6 %, sous l’effet de la baisse des arrivées en Afrique du Nord (-7 %) et en Afrique subsaharienne (-5 %). Les chiffres pour l’Afrique comme pour le Moyen-Orient doivent être interprétés avec précaution, car ils s’appuient sur un nombre limité de données disponibles pour ces régions.

« La crise d’Ébola en Afrique de l’Ouest et les préoccupations sécuritaires sont d’importants défis pour le tourisme en Afrique et pour la communauté internationale tout entière. Il nous faut travailler ensemble pour affronter et surmonter ces défis et pour aider les destinations à se relever rapidement. Il est important de garder à l’esprit que le tourisme est vital pour de nombreuses communautés à travers le monde et que nous sommes face, aujourd’hui, à une menace d’envergure mondiale planant sur l’ensemble de nos sociétés » a déclaré M. Rifai.

Des perspectives optimistes concernant les mois à venir

On estime que les touristes seront près de 500 millions à voyager à l’étranger entre mai et août 2015, période qui correspondant à la haute saison des vacances dans l’hémisphère Nord. Ce total représente 41 % environ de toutes les arrivées de touristes internationaux enregistrées pendant l’année.

D’après les résultats les plus récents de l’indice de confiance pour le tourisme établi par l’OMT, les perspectives concernant cette période demeurent favorables. Ce sont les meilleures pour cette période depuis 2007, c’est-à-dire avant la crise. Le ressenti est positif dans toutes les régions et dans tous les secteurs d’activité.

L’instrument de veille économique ForwardKeys indique également une croissance vigoureuse en ce qui concerne les réservations internationales de billets d’avion pour la période mai-août 2015. Les réservations globales sont en hausse de 5 % grâce à la forte demande de vols intérieurs (+7 %) et à l’essor continu des voyages internationaux (+4 %). En ce qui concerne les régions, les réservations d’avion ont augmenté le plus en Asie-Pacifique, dans les Amériques et en Europe, tandis qu’on a observé un fléchissement à destination et en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient.

D’après les prévisions de l’OMT publiées au mois de janvier de cette année, les arrivées de touristes internationaux devraient augmenter de 3 % à 4 % sur l’ensemble de l’année 2015, dans le droit fil des prévisions à long terme de l’OMT s’établissant à 3,8 % pour la période allant de 2010 à 2020.

Veuillez noter que les résultats présentés ici sont tirés des données préliminaires communiquées à ce jour et sont sujets à révision.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :