Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Maroc, seconde destination touristique africaine

Le Maroc talonne désormais l’Afrique du Sud au rang de première destination touristique africaine.

Le royaume prévoit d’accueillir près de 11 millions de touristes en 2014, soit 3 millions de plus qu’en 2010, alors que la Tunisie et l’Egypte cassent les prix, sans retrouver les niveaux de fréquentation d’avant leurs révolutions.

Chez Mohammed VI, le touriste est roi. La qualité de l’accueil, la diversité de l’offre et les efforts de promotion du pays s’avèrent d’autant plus payants que les autres destinations d’Afrique du Nord sont en crise. Le Maroc prévoit d’accueillir 10,7 millions de touristes en 2014, pour des recettes de 61 milliards de dirhams (5,4 milliards d’euros).

Le royaume chérifien a déjà supplanté l’Egypte en 2013. Il talonne désormais l’Afrique du Sud (9,6 millions de touristes en 2013) au rang de première destination africaine. Le tout, sans avoir besoin de casser les prix comme en Tunisie et en Egypte.

Le Maroc attire Français, Allemands et Britanniques

La France a déserté les rives de la Mer rouge, mais reste le principal marché émetteur pour le Maroc (35% des arrivées et 28 % des nuitées en 2013). Un nouveau phénomène est observé sur les routes du royaume chérifien, avec ces retraités français qui se déplacent à travers le pays en camping-cars. Ils représentent pas moins de 13% des arrivées selon l’Observatoire du tourisme marocain (OTM).

Marrakech, Agadir, Fès et Rabat sont aussi en vogue chez les Italiens, les Allemands et les Britanniques, dont les arrivées ont connu des hausses respectives de 15 %, 13 % et 12 % en 2013, contre seulement 4 % pour les Français et les Espagnols selon le ministère du Tourisme. De son côté, le marché intérieur représente 30 % des nuitées.

Partager cet article

Repost 0